Vous êtes ici

Chantiers d'été

Publiée le :

jeu, 21/07/2022 - 12:20
-A +A

Comme chaque été, au moment où les équipements sont peu ou pas utilisés, l'heure est aux travaux d'entretien du patrimoine municipal. Deux types de chantiers sont engagés : la rénovation thermique pour consommer moins d'énergie avec davantage de renouvelable, et l'amélioration du bien-être dans les écoles.

 

De gros chantiers de rénovation thermique


" Face à l’urgence climatique et à l’envolée des coûts de l’énergie, la Ville accélère sa démarche de transition énergétique. Elle mène une importante campagne d'amélioration énergétique de ses bâtiments, en veillant à dépasser systématiquement les exigences de résultats dictées par la règlementation thermique", explique Dominique Vignaux, adjointe déléguée à l'aménagement de la ville et aux mobilités.

  • Reprise de la toiture de l'Odyssée - coût 700 000 €

Programmé durant les étés 2022 et 2023, cet important projet vise à refaire la totalité de la toiture de la salle de spectacle, avec une isolation thermique supérieure à la règlementation en vigueur. Le gain thermique sera à terme doublé par rapport à l'existant.

  • Reprise de la toiture d'Origami, l'école des musiques - coût 300 000 €

Entre les étés 2020 et 2022, la toiture d'Origami aura été entièrement reprise, avec une isolation thermique dépassant les normes actuellement exigées. La verrière centrale aura été retirée au profit d'un puit de lumière avec toiture chaude isolante.

  • Changement de la chaufferie du centre Stévin - coût 150 000 € 

D'ici l'automne prochain, la chaufferie au gaz vieillissante du bâtiment sera désinstallée pour laisser place à une chaufferie bois, le combustible fossile étant ainsi avantageusement remplacé par une énergie renouvelable. La nouvelle chaufferie se composera de 2 chaudières bois pour permettre un meilleur rendement, et d'un silo de réserve de granules de bois.

  • Rénovation totale du groupe scolaire de la Salentine - coût environ 3 millions €

Les travaux visent essentiellement à rendre le bâtiment datant des années 70 plus économe en énergie et accessible aux personnes à mobilité réduite. L’implantation de panneaux photovoltaïques y est également prévue. Les élèves réinvestiront l'école rénovée cet automne.

 

Les travaux d'amélioration du bien-être dans les écoles


Coût : plus de 260 000 €.

  • École maternelle du Bois-Raguenet : rénovation des façades et des toilettes
  • Groupe scolaire Émile-Gibier : réaménagement des toilettes et installation d'une nouvelle ventilation permettant d'améliorer la qualité de l'air
  • Groupe scolaire du Bois-Saint-Louis : mise en place d'une nouvelle ventilation 
  • Groupe scolaire de la Ferrière : rénovation de la toiture 
  • Toutes les écoles : installation d’un dispositif d’alerte intrusion pour améliorer la sécurité des lieux

 

Thème(s)

Cadre de vie
Urbanisme