Vous êtes ici

Les projets emblématiques de l’année 2022

-A +A

Prévention et tranquillité publique : vers un nouveau dispositif diversifié et renforcé à l’échelle de la commune, composé d’éducateurs de rue, de médiateurs sociaux et de policiers municipaux supplémentaires

La nouvelle équipe municipale s’était engagée à repenser les dispositifs de médiation et de tranquillité publique en renforçant la présence humaine. Un nouveau dispositif sera déployé en ce sens en 2022, qui remplacera les médiateurs citoyenneté-prévention de la société Optima et sera financé avec la même enveloppe budgétaire. L’objectif est de diversifier les professionnels présents dans l’espace public et d’élargir le champ géographique de leurs interventions.

  • Conformément à l’engagement pris avant les élections, l’adhésion de la Ville d’Orvault à l’Agence Départementale de Prévention Spécialisée a été validée, permettant l’installation prochaine d’une équipe d’éducateurs de rue auprès des jeunes de Plaisance.
  • De plus, l’équipe de médiation sociale municipale sera étoffée pour intervenir à Plaisance mais aussi dans d’autres quartiers, et notamment dans le Bourg où le besoin a été longtemps sous-évalué.
  • Enfin, trois policiers municipaux supplémentaires seront recrutés pour constituer une nouvelle équipe qui interviendra sur l’ensemble de la commune pendant l’après-midi et en soirée.

 

Solidarité et accès aux droits : évolution des services pour plus de proximité et d’efficacité Dès le mois de février, la Ville va redéployer son organisation en matière de solidarité et d’accès aux droits

  • Elle met tout d’abord en place deux pôles de solidarité dont l’ambition est de faciliter les démarches des habitants et des bénéficiaires et de mieux accompagner chacun dans ses démarches d’accès aux droits. Le premier pôle est situé au nord, dans le bourg, dans les locaux du CCAS à l’Hôtel de Ville. Le second pôle sera désormais situé à Plaisance, dans le même bâtiment que celui utilisé par le Centre socioculturel, à l’emplacement de l’ancien multi-accueil. Ce deuxième pôle à Plaisance accueillera par ailleurs un nouvel Espace France Services, ouvert à l’ensemble des habitants de la commune qui y trouveront un premier guichet unique de proximité auprès de plusieurs services publics (CAF, impôts, assurance maladie, etc.).
  • Par ailleurs, le CCAS de la Ville fait évoluer divers dispositifs. En particulier, en remplacement de la Petite épicerie sociale confrontée à des difficultés d’approvisionnement via les marchés publics, l’aide alimentaire se matérialisera désormais sous la forme de chèques multiservices, plus souples et plus adaptés aux besoins réels des bénéficiaires. La distribution dans les deux pôles de solidarité de la commune (Bourg et Plaisance) sera aussi l’occasion d’un accompagnement personnalisé.

 

Education : créer les meilleures conditions pour les élèves

  • Réalisation de la deuxième phase des travaux de rénovation de l’école maternelle et élémentaire La Salentine.
  • Finalisation du programme de renouvellement de l’ensemble du parc informatique des écoles d’Orvault.
  • Par ailleurs, plusieurs mesures seront mises en œuvre pour améliorer les conditions de travail des personnels d’encadrement et d’animation des temps périscolaires. Une titularisation sera proposée à certains animateurs pour stabiliser les équipes, un temps hebdomadaire de préparation plus important sera mis en œuvre, un travail d’analyse des causes des arrêts de travail, qui impacte notamment fortement la charge des équipes et peut nécessiter des fermetures de structures, sera lancé. La protection des personnels les plus exposés au risque sanitaire, notamment en contact avec des enfants de maternelle qui ne portent pas de masque, sera très prochainement assurée par la dotation de masques FFP2. Chaque groupe scolaire est d’ores et déjà doté d’un détecteur de CO2 mobile.

 

Transition écologique : la collectivité, pilote du changement

  • Travaux d’isolation extérieure de l’équipement multi-accueil du Bois Raguenet, travaux d’étanchéité et d’isolation sur le toit de la salle de l’Odyssée et installation d’une chaudière bois au Centre Stévin de la Bugallière.
  • Mise en place de deux nouveaux espaces nourriciers de jardins partagés au Bois Saint Louis et dans la coulée de Cornouailles en concertation avec les habitants et associations.
  • Création de l’Observatoire de la Vallée du Cens. Cette instance réunira celles et ceux qui la connaissent, y travaillent, ou y pratiquent diverses activités de loisirs pour en assurer une gestion et des usages concertés et durables.
  • Lancement d’une campagne en faveur de l’utilisation des emballages réutilisables, en lien avec les commerçants locaux.

 

Sport : maintenir le patrimoine et s’adapter aux pratiques

  • Les premières études préalables à la rénovation complète de la couverture du gymnase de la Bugallière, équipement essentiel à la pratique sportive sur la commune, seront menées cette année.
  • Les activités sportives évoluant de plus en plus vers des pratiques libres, sans contraintes de temps et d’accès, la Ville réalisera dès ce printemps un Street Work Out (ou équipement d’entrainement de rue) à Plaisance, élaboré en concertation avec des jeunes. Cet équipement accessible à toutes et à tous, offrira aussi bien un moyen d’accès au sport qu’un lieu de rencontre et de socialisation.

 

Dialogue Citoyen : permettre la participation de chacun

  • Mise en place du Comité des initiatives locales. Cette instance composée de citoyens et d’élus financera des actions collectives et participatives que des habitants souhaiteront initier sur leur quartier dans les domaines du vivre ensemble, de l’animation du quartier, de l’entraide solidaire, etc.